Prévisions générales de l'emploi en France

L'arrivée en fin de carrière de la géné­ration du baby-boom va profondément modifier le marché du travail dans les prochaines années : 80 % des postes à pourvoir d'ici à 2015 seront consécutifs à des départs à la retraite. L'enseignement, par exemple, grand vainqueur de notre palmarès, devra recruter 345 000 personnes dans le seul but de compenser ces départs massifs. Mais au final, il n'y aura guère plus d'enseignants demain qu'il n'y en a aujourd'hui. À l'inverse, certaines professions seront clairement en expansion : 149 000 postes d'informaticiens seront créés d'ici à 2015, qui viendront s'ajouter aux 58 000 départs à la retraite prévus pendant cette période. De même, la population des cadres administratifs et dirigeants devrait s'étoffer de 131 000 actifs.

Le tertiaire continuera sa progression
Cinq secteurs concentreront l'essentiel des créations d'emplois à l'horizon 2015 : les services aux particuliers (400 000 nouveaux emplois), la santé et l'action sociale (308 000), les transports et la logistique (225 000), les métiers administratifs (197 000), le commerce et la vente (194 000). Cette progression des métiers de service s'accompagnera d'une féminisation des professions. Ce sont l'enseignement, la formation et la communication qui offriront les plus belles opportunités d'emploi aux femmes. Les difficultés ponctuelles à recruter dans certains secteurs pourraient également faciliter aux femmes l'accès à certaines professions très qualifiées et, malheureusement, encore très masculines, comme ingénieur informatique ou directeur comptable et financier. À condition que, d'ici là, les jeunes filles investissent davantage les filières de formation scientifiques et techniques...

Plus de cadres
Selon l'APEC (Association pour l'emploi des cadres), la part de cadres dans le secteur privé continuera à progresser. Ils seront 3 654 500 en 2015, soit 17 % de plus qu'en 2005. Au total, ce sont 123 000 à 133 000 postes cadres qui seront à pourvoir chaque année dans les entreprises, auxquels s'ajouteront 36 000 à 72 000 emplois à prendre dans la fonction publique. Pour autant, il ne devrait pas y avoir de pénurie : les employeurs parviendront à combler leurs besoins, notamment en puisant dans le vivier des jeunes diplômés. Environ 120 000 diplômés bac + 4 et plus sortiront chaque année du système éducatif jusqu'en 2015, dont 80 % d'entre eux décrocheront des postes de cadres (51 % dans le privé et 29 % dans l'une des trois fonctions publiques).

Qualifications en hausse
Le chômage des jeunes les plus qualifiés devrait continuer à baisser d'ici à 2015 : les diplômés seront un peu moins nombreux à arriver sur le marché du travail, alors que dans le même temps, les besoins en personnel qualifié progresseront. Globalement, le niveau de qualification requis à l'embauche s'élèvera, en particulier dans la banque et l'assurance, l'industrie, ainsi que dans le commerce et la vente. Quelques professions devraient également connaître de profondes mutations, comme les métiers du journalisme.

Méthodologie
Ce palmarès s'appuie sur le rapport "Les métiers en 2015", publié en 2007 par la DARES (Direction de l'animation, de la recherche, des études et des statistiques) et le Centre d'analyse stratégique. Ce rapport passe en revue les 80 familles de métiers (ou « familles professionnelles ») recensées en France et donne pour chacune d'elle l'évolution probable de l'emploi, en tenant compte des départs en fin de carrière, de la croissance de la population active, des prévisions économiques sectorielles, etc.
Dans ce dossier, nous nous intéressons uniquement aux métiers qualifiés (niveau bac et plus), soit 40 familles de métiers. Pour établir notre palmarès, nous avons retenu trois critères : les départs en fin de carrière (départs à la retraite), le nombre de créations nettes d'emplois (si ce nombre est positif, le métier est en expansion ; s'il est négatif, le métier est en régression) et le nombre total de postes à pourvoir (qui est égal à la somme des deux précédents critères).

L'Etudiant

Autres actualités

Cadres en Informatique : les grandes entreprises ont creé la plupart des postes

Plus que jamais, les cadres de l'informatique vont devoir s'orienter vers les grandes entreprises pour leur recherche ...

 

Comment la hausse des carburants plombe l'emploi

Comment la hausse des carburants plombe l'emploi Quel rapport entre la flambée des prix à la pompe et le ...

 

EADS fabrique des pales

Deux filiales du groupe aérospatial et de défense EADS se sont associées pour développer et ...

 

Eolien Marin

6.000. C'est le nombre d'emplois promis par le consortium constitué autour de GDF Suez s'il est retenu à ...